24 mai 2020

Projets et sujets d'action de l'ADEPT en 2020

Veuillez trouver ci-dessous les 30 sujets d'action au 24 mai 2020 pour lesquels notre association milite, dont certains depuis plusieurs années !
Notez les trois sujets en rouge !

A. Préserver

-  A1. Suivre le processus d’élaboration du PLUi
-  A2. Suivre le dossier d’aménagement du col de la Forclaz
-  A3. Aménager les chalets au col des Nantets
-  A4. Suivre le dossier de rénovation de la Savoyarde
-  A5. Suivre le nombre de constructions de logements tels que défini par le SCOT. Observatoire
-  A6. Contester le PC de la miellerie au col de la Forclaz
-  A7. Empêcher la pollution sonore générée par les motos
-  A8. Contester le PC de la ruine Gavila au Besset
-  A9. Limiter la vitesse dans les hameaux et villages de la commune
-  A10. Faire respecter le calme dans les villages et hameaux (aboiements des chiens la nuit, hurlements des parapentistes)
-  A11. Maîtriser l’accès des véhicules au chalet de l’Aulp
-  A12. Détruire le mazot-cabane Neyrinck
-  A13. Etudier la légalité du Pylône Free près de Ramponnet
-  A14. Aménager les chemins historiques de la commune

B. Embellir

-  B1. Finir l’aménagement de la Ruine de Balmettes (verger)
- B2. Déplacer le pylône de Télécommunications à l’Ermitage de Saint-Germain
- B3. Déplacer les points d’apport volontaire à Echarvines et Angon. Les supprimer de l’entrée de Talloires (Grand Annecy)
- B5. Baliser les places de parking dans le village en particulier Clos du Moine
-  B10. Effacer les tags dans la commune
-  B11. Terminer l’aménagement des toilettes de l’Ermitage de Saint-Germain
- B12. Supprimer la décharge sauvage du chemin de la Closette
- B14. S’assurer du respect de la loi Littoral dans la rénovation de Talloires Espace Lac
- B15. Réinstaller le portail du jardin du presbytère Saint-Germain
- B16. Terminer le garage à sel à Verel
- B17. Appliquer un Règlement Local de Publicité
- B18. Nettoyer le port (en particulier ôter la BMW qui gît dans le port)

C. Prévenir et sécuriser

-  C1. Aménager la sortie du Roc de Chère à la côte du Thoron
-  C3. Aménager les sorties de Perroix sur la piste cyclable (Département)
-  C5. Signaler le câble du refuge Bionnay Dufour
-  C6. Avertir de ne pas s’arrêter dans l’entonnoir de la « voie normale » d’accès au sommet de la Tournette (GA M.  Xavier Barraud)

Nous vous tiendrons régulièrement au courant de l'avancement de tous ces projets et en particulier de la date de la prochaine AG, sans doute à la fin de l'été ou à l'automne. En attendant n'hésitez pas à nous rejoindre et/ou à renouveler votre adhésion si ce n'est pas encore fait.

RAPPEL
Vous appréciez le contenu de notre blog ? Faites-en profiter vos amis et relations en nous communiquant leur adresse email via le lien contact@adept.asso.fr
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an (20 euros pour un couple) et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 

Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien. Vous pouvez aussi adhérer par Internet en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Généré par HelloAsso

1 mai 2020

Albert BESNARD en Haute-Savoie


Gloire de la peinture française de la Belle Epoque, Albert Besnard a vécu à Talloires. Il y fit construire une magnifique propriété au bord du lac.
Pour connaître sa biographie reportez-vous au lien suivant : Vie et oeuvre d'Albert Besnard

On trouvera ci-dessous des extraits du texte de William Saadé publié dans la catalogue de l'exposition Albert Besnard (1849-1934) Modernités Belle époque (ISBN 978-2-7572-1089-5) concernant son séjour en Haute Savoie (pages 56 à 65).

La propriété Besnard vue du lac
Albert Besnard et son épouse Charlotte ont découvert le site de Talloires en 1886 lors d'un séjour dans le Grésivaudan. Albert Besnard raconte dans ses souvenirs : "Nous accourûmes à Annecy, tentés par la beauté d'un lac dont on nous avait dit merveille. Nous fîmes le tour du lac, et lorsque le bateau s'arrêta au ponton de Talloires, sans hésiter, à la seule inspection des rives, notre choix fut fait".

La villa de Talloires était au coeur de la réalisation de son programme artistique. Il l'avait faite édifier en 1887 à partir de plans de l'architecte annécien Louis Ruphy (celui qui contribua aussi à la construction de la Savoyarde) et y passait une partie de l'année pour peindre ...
Vue de la propriété telle qu'aujourd'hui
Besnard dans son atelier








... C'est au bord du lac que naquit le lyrisme du peintre. Les vastes étendues lacustres et les imposants sommets tourmentés ont conféré à ses paysages une sensibilité romantique que sont venues assagir des scènes intimistes et bucoliques inspirées de l'Antiquité ... les bords du lac peuplés de jeunes femmes, furent les grands motifs de sa peinture ...
Femme au bord du lac

Dans son refuge de Talloires, il échappait aux honneurs et à la vie mondaine parisienne tout en entretenant une vie sociale. Il trouvait dans ce site enchanteur une vie simple et naturelle...

En famille à Talloires. Regardez à l'arrière plan : le chateau de Duingt (voir détail ci-dessous)
Détail du tableau

... Il y a toujours dans ces fonds de montagne quelque petit nuage en suspens dans l'atmosphère, que le soleil absorbe tout d'un coup. Cela donne vie au paysage...
Vue des Dents de Lanfon depuis la propriété

Enfin, pour clore cette rapide présentation ne manquez pas de voir au musée d'Orsay un vitrail composé par Albert Besnard. Ne serait-ce pas l'emblème de Talloires-Montmin ?


RAPPEL
Vous appréciez le contenu de notre blog ? Faites-en profiter vos amis et relations en nous communiquant leur adresse email via le lien contact@adept.asso.fr
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an (20 euros pour un couple) et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 

Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien. Vous pouvez aussi adhérer par Internet en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Généré par HelloAsso



11 mars 2020

La Savoyarde et son escalier : une propriété remarquable

Les propriétés d'Albert Besnard (villa Besnard) et Alphonse Huillard (La Savoyarde) ont été construites à la fin du 19ème siècle. Elles font partie des villas caractéristiques de l'architecture balnéaire de montagne que l'on trouve en Suisse, en Autriche ou sur les lacs du nord de l'Italie.
Ces propriétés sont remarquables et figurent dans le récent catalogue édité dans le cadre de l'exposition Besnard de 2016 à Evian et au Petit Palais (pages 130 et 131). Il est à noter que ces dessins proviennent des Archives Départementales de Haute Savoie dans le cadre d'un dossier de demande de protection de 1909 pour les deux propriétés. 
Remarquez qu'il existait une petite extension, aujourd'hui disparue à l'Est de la propriété.


L'escalier quant à lui est en chêne et dessert les deux étages. Les rambardes très décoratives sont à colonnades. Les mains courantes sur les paliers sont galbées.


Ne faut-il pas tenter de le conserver (en respectant les règles de sécurité évidemment) ?

Et ne manquez pas ci-dessous le commentaire d'un de nos adhérents en cliquant sur le lien ci-dessous

Commentaires et réactions

cliquez sur : http://savoyarde.mystrikingly.com/

RAPPEL
Vous appréciez le contenu de notre blog ? Faites-en profiter vos amis et relations en nous communiquant leur adresse email via le lien contact@adept.asso.fr.
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an (20 euros pour un couple) et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 

Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien. Vous pouvez aussi adhérer par Internet en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Généré par HelloAsso


28 février 2020

Didier Sarda et son équipe répondent aux questions de l'ADEPT



Préserver


1.     SCOT et PLUi : vous engagez-vous à diffuser tous les semestres le nombre d’hectares consommés et le nombre de logements construits tels que définis par le SCoT pendant toute la durée de son application et ce jusqu’à sa prochaine révision ? Intégrerez-vous les obligations et recommandations du SCoT dans l’élaboration du prochain PLUi ?
Notre équipe veut mettre en œuvre des nouveaux principes de gouvernance, notamment la transparence des décisions et l'information de la population. Appliqués au domaine de l'urbanisme ces principes nous amèneront naturellement à fournir aux habitants de Talloires-Montmin et aux associations toutes les informations nécessaires pour apprécier la compatibilité des autorisations individuelles d'urbanisme et des règles du nouveau PLUi avec les préconisations du SCOT et des lois Littoral et Montagne.

2.     Permis de construire : vous engagez-vous à traiter un dossier de permis de construire sans craindre une action contentieuse de la part du pétitionnaire en cas de refus ?  C’est l’un des arguments qui a été avancé pour les dossiers de la miellerie au col de la Forclaz et de la ruine Gavila au Casset, ce qui a amené l’ADEPT à se substituer à votre action.
Les autorisations d'urbanisme ne peuvent être accordées qu'en application des seules règles de droit qui les régissent et non en fonction de contingences personnelles et subjectives. En aucune manière notre équipe ne tolérera que ces autorisations soient délivrées sur la base d'autres critères que le droit.

3.     Rénovation de la Savoyarde : vous engagez-vous à intégrer (donc conserver) le monumental et remarquable escalier en chêne de la Savoyarde dans le cadre de sa rénovation prochaine ?
Notre équipe s'est engagée à sauvegarder le patrimoine immobilier de la commune. Cet escalier étant une œuvre d'ébénisterie remarquable nous assurerons, dans la mesure du possible, sa préservation dans le cadre du projet de réfection de l'immeuble La Savoyarde. Nous verrons si le stade d’engagement du projet le permet.

4.     Talloires Espace Lac : vous engagez-vous à faire appliquer dans sa totalité les clauses de sauvegarde énoncées dans le Bail Emphytéotique de ce lieu emblématique ?
Notre équipe a la volonté de conserver au site d'Espace Lac son caractère naturel, de préserver le libre accès du public et de respecter les règles d'urbanisme qui lui sont applicables (loi Littoral, servitude de marchepied, PLU). Elle veillera donc scrupuleusement à l'application des clauses du bail emphytéotique, notamment celles qui concernent l'usage de la partie du site donnée à bail.

5.     Col de la Forclaz : vous engagez-vous à faire participer l’ADEPT à titre consultatif en tant que personne publique associée dans le dossier d’aménagement et de requalification du col (étude en cours) ?
L'aménagement du col de la Forclaz est un des projets structurants retenus dans notre projet. Conformément aux principes de transparence et de concertation qui gouvernent notre action nous associerons l'ADEPT, association ayant pour objet social la préservation de l'environnement et du cadre de vie, aux travaux préparatoires de cet aménagement, avec voix consultative.

6.     Nantets : les chalets des Nantets, propriété de la commune, sont en déshérence depuis plus de dix ans. Que comptez-vous en faire ?
Lors du conseil municipal du 24 février, ces chalets ont été confiés en gestion pour une année. Nous évaluerons cette mise à disposition (dont nous ne connaissons pas aujourd’hui les conditions), et nous aviserons.

7.     « Surtourisme » : comment comptez-vous maîtriser la fréquentation touristique de sites comme le col de la Forclaz ou l’accès à la Tournette pour les préserver du « sur-tourisme » avec ses conséquences sur l’environnement et la qualité de vie ?
La gestion des flux touristiques et de l'envahissement automobile sur les sites emblématiques de notre commune pendant la période estivale est une des préoccupations essentielles de notre équipe. Pour résoudre ce problème nous préconisons la mise en œuvre de parkings relais et l'utilisation de navettes gratuites à l'usage des touristes. Ces parkings seront paysagés pour s'intégrer au mieux dans l'environnement et leur revêtement ne sera en aucune manière du bitume (aire naturelle de stationnement). La réalisation de ces ouvrages s'effectuera en concertation avec le Grand Annecy et le département qui ont fait de la protection de ces sites touristiques un des axes majeurs de leur action en faveur de l'environnement (Page 11 de notre programme).

8.     Wakesurf : cette activité sportive génère des vagues non seulement endommageant les rivages, mais encore présentant un risque réel pour les autres utilisateurs du lac (petites embarcations, baignade des petits, etc.) sans compter souvent l’impact sonore. Quelles actions concrètes comptez-vous mettre en œuvre pour en limiter l’usage ?
Les pratiques sportives et de loisir sur le lac ne dépendent pas de la commune, mais de l’Etat.

Embellir


9.     Pylône de Saint-Germain : Que comptez-vous faire de cet équipement qui dénature ce site magnifique ? Décrivez des actions précises.
Nous partageons l'analyse de l'ADEPT sur la dénaturation du site de Saint-Germain par le pylône téléphonique. La détermination d'une solution alternative éventuelle à la situation actuelle intégrant de nombreux paramètres il devra être procédé, préalablement à toute décision, à une analyse juridique, technique et financière.

10.  Points d’apport volontaire aux entrées de la commune : quelles actions concrètes comptez-vous entreprendre avec les collectivités responsables pour les déplacer ?
Notre projet comprend notamment l'embellissement de la commune. Dans cette optique nous interviendrons auprès des autorités compétentes pour la suppression des points d'apport volontaires qui enlaidissent notre cadre de vie. Nos concertations dans chaque hameau doivent également nous aider à soumettre aux collectivités responsables les emplacements de ces PAV. Les services techniques de la commune devront également veiller à l'effacement immédiat d'éventuels tags.

11.  Tags : quelques tags ont été effacés récemment. Certains subsistent depuis des années. Quelles mesures comptez-vous prendre pour les supprimer et éviter qu’ils ne se reproduisent ?
Voir question 10.

12.  Conservation du patrimoine :  prévoyez-vous de faire les réparations qui s'imposent sur l’église de Talloires, le lavoir de Perroix, la chapelle des 7 fontaines à Plan Montmin, les parties détériorées de la statue de Berthollet au square Astier (doigts de la main droite et bas de la jambe gauche) ? Pouvez-vous fournir un échéancier précis ?
Notre projet fait également mention de la nécessité d'entretenir le patrimoine immobilier communal. Après concertation avec les habitants concernés un programme de restauration des édifices publics sera élaboré. Il devra être tenu compte, dans ce programme, des contraintes budgétaires.

13.  Economie d’énergie de l’école : prévoyez-vous de rénover l’école dans un souci de limiter les déperditions d’énergie. Pensez-vous faire appel à l’utilisation d’énergies renouvelables ? Pouvez-vous fournir un calendrier des actions qui seront menées ?
L’école où il fait froid l’hiver, très chaud l’été, et où les consommations d’énergie sont importantes, doit être traitée au plus vite pour le confort des enfants. Nous nous y attèlerons dès le début du mandat (une étude sur les consommations énergétiques des bâtiments communaux vient d’être livrée à la mairie et servira de base de travail).

14.  Toilettes square Astier : comment envisagez-vous d’intégrer les toilettes qui défigurent le patrimoine historique du Monuments aux Morts du Square Astier ?
Comment ? Nous ne savons pas encore. Mais oui il faut améliorer la cohabitation de ces toilettes avec le monument du souvenir du square Astier !

15.  Toilettes de Saint-Germain et grenier à sel à Verel : quand comptez-vous terminer l’aménagement des toilettes de l’Ermitage de Saint-Germain ainsi que le grenier à sel à Verel ?
Fins de ces chantiers à engager avant la fin de l’année 2020.

16.  Panneaux publicitaires sauvages : comptez-vous lancer la procédure pour définir un Règlement Local de Publicité ?
Un groupe de projet extra-municipal sera lancé sur le RLP avant le printemps 2021.

17.  Fleurissement : Talloires-Montmin est sans doute l’une des dernières communes touristiques du bord du lac à ne pas concourir pour les villes et villages fleuris. Pensez-vous concourir pendant le prochain mandat ? Si oui, de quelle manière ?
Nous indiquons dans notre programme page 13 que nous souhaitons concourir pour les villes et villages fleuris.

18.  Renouée du japon : cette plante a complètement envahi certains ruisseaux de la commune dont le Nant Craz au chemin de la Colombière. Souhaitez-vous l’éradiquer ? Quelles mesures concrètes comptez-vous prendre ?
Nous nous rapprocherons des communes voisines qui ont déjà travaillé sur ce sujet, cette plante envahissante touchant tout le département.

Sécurité


19.  Sortie du Roc de Chère au Thoron : le chemin piétonnier sort directement sur la Départementale. Comment comptez-vous gérer cette dangerosité qui subsiste depuis des années ?
La sortie directe du sentier du Roc de Chère dans le Thoron est effectivement très dangereuse. Une alternative à la sortie actuelle existe avec un emplacement réservé porté au PLU. Nous engagerons sa réalisation (page 12 de notre programme).

20.  Sorties de Perroix sur la piste cyclable : quelles actions comptez-vous entreprendre vis-à-vis du département ?
En raison de la dangerosité du croisement de la piste cyclable et des routes d'accès à Perroix une demande sera présentée aux services du département afin de sécuriser ces sites.

21.  Câble du refuge Bionnay Dufour : ce câble, non physiquement signalé, a déjà fait deux morts. Souhaitez-vous prendre les mesures nécessaires pour le supprimer ?
Nous engagerons très rapidement la discussion avec les propriétaires du refuge pour supprimer ce câble. Nous pouvons leur apporter une expertise sur les solutions alternative, ayant dans notre entourage une personne ressource (en charge de l’équipement des refuges du CAF). Des solutions autres que le câble existent. Il s’agit de supprimer le danger tout en accompagnant le projet de réouverture du refuge porté par les propriétaires.

Mobilité et autres


22.  Parkings : que préconisez-vous pour gérer les parkings (accès aux plages l’été, véhicules des parapentistes à Perroix, Pré-Vérel, etc.). Comptez-vous aménager le parking du Clos du Moine en parking paysager ?
Il a déjà été partiellement répondu à la question 22 dans la réponse à la question 7 concernant le sur-tourisme. La création de parkings relais et de navettes gratuites devrait permettre d'endiguer dans des proportions importantes l'envahissement automobile dans les sites touristiques et dans les hameaux pendant la période estivale.
S'agissant de la fréquentation des plages en période estivale il est envisagé de rendre gratuit l'accès aux plages publiques (demande de l’Etat). Les usagers de ces plages devront, par contre, régler un droit de stationnement sur les parkings limitrophes qui seront aménagés.
L'aménagement du Clos du Moine est un des projets structurants retenus par notre équipe. Ce tènement communal devra servir de base à la politique de revitalisation du bourg prévue par notre programme (pages 8 à 11 de notre programme). Dans le cadre de ce projet le nombre de places de parking sera réduit et l'accès des automobiles dans cette zone sera règlementé, les visiteurs étant invités à laisser leurs véhicules dans les parkings relais et à utiliser les navettes mises à leur disposition.

23.  Calme dans les villages et hameaux : quelles mesures comptez-vous prendre pour assurer la tranquillité des habitants (chiens, motos, vitesse, hurlements des passagers parapentistes, etc.) ?
Le bien vivre ensemble repose sur deux piliers : le civisme des concitoyens, et l’action de la police municipale faire respecter les règles. Nous comptons sur ces deux piliers pour améliorer les choses… 

24.  Jeux d’enfants : votre programme prévoit-il l’installation d’un ou plusieurs espaces pour les jeux d’enfants ? Est-ce pour vous prioritaire ? Si oui, à quel endroit ?
Notre équipe a la volonté de prendre soin de la population de la commune. Nos jeunes enfants ne sont évidemment pas oubliés dans notre programme. En concertation avec les habitants concernés nous prévoyons, dans la mesure du possible, la création de jeux d'enfants dans chaque secteur de la commune : niveau lac, plateau Perroix, plateau St Germain, Montmin (voir Page 12 de notre programme).

Pour plus de réponses sur ces questions…et d’autres, notre programme est disponible sur notre blog :
www.sarda-talloiresmontmin2020.over-blog.com

COMMENTAIRES
L'ADEPT modère les commentaires. Ils doivent être NOMINATIFS. Utilisez IMPERATIVEMENT le formulaire ci-dessous.

RAPPEL
Vous appréciez le contenu de notre blog ? Faites-en profiter vos amis et relations en nous communiquant leur adresse email via le lien contact@adept.asso.fr.
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an (20 euros pour un couple) et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 

Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien. Vous pouvez aussi adhérer par Internet en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Généré par HelloAsso

Et de deux : Daniel Boa et son équipe répondent à l'ADEPT


Préserver


1.     SCOT et PLUi : vous engagez-vous à diffuser tous les semestres le nombre d’hectares consommés et le nombre de logements construits tels que définis par le SCoT pendant toute la durée de son application et ce jusqu’à sa prochaine révision ? Intégrerez-vous les obligations et recommandations du SCoT dans l’élaboration du prochain PLUi ?
Toutes les autorisations d’urbanisme sont consultables en mairie. Le futur PLUi aura l’obligation d’être compatible avec le SCOT mis en révision par délibération n° 2019-12-03 du 18 décembre 2019.

2.     Permis de construire : vous engagez-vous à traiter un dossier de permis de construire sans craindre une action contentieuse de la part du pétitionnaire en cas de refus ?  C’est l’un des arguments qui a été avancé pour les dossiers de la miellerie au col de la Forclaz et de la ruine Gavila au Casset, ce qui a amené l’ADEPT à se substituer à votre action.
Les permis de construire sont et seront accordés dans le respect du code de l’urbanisme, de la loi Littoral et de la loi Montagne et dans le respect des règles de notre PLU notamment.

3.     Rénovation de la Savoyarde : vous engagez-vous à intégrer (donc conserver) le monumental et remarquable escalier en chêne de la Savoyarde dans le cadre de sa rénovation prochaine ?
Nous proposons une rénovation complète de la Savoyarde, avec pour objectif de rendre ce bâtiment confortable, accessible aux PMR, énergiquement performant, tout en préservant au maximum son charme actuel. Malheureusement, l’escalier de la Savoyarde, n’est plus aux normes d’accessibilité (hauteur et largeur des marches, hauteur du garde-corps). De plus il devrait être encloisonné pour des raisons de sécurité incendie, donc plus visible. L’obligation de créer deux nouveaux escaliers aux normes, ainsi qu’un ascenseur, ne permet pas de conserver l’escalier d’origine. C’est donc à contre-cœur, mais sans autre possibilité, qu’il devra être remplacé.

4.     Talloires Espace Lac : vous engagez-vous à faire appliquer dans sa totalité les clauses de sauvegarde énoncées dans le Bail Emphytéotique de ce lieu emblématique ?
Toutes ces clauses de sauvegarde, rédigées par nos soins, répondent à nos préoccupations. Nous mettrons donc tout en œuvre pour les faire appliquer.

5.     Col de la Forclaz : vous engagez-vous à faire participer l’ADEPT à titre consultatif en tant que personne publique associée dans le dossier d’aménagement et de requalification du col (étude en cours) ?
Oui bien sûr, non seulement l’ADEPT, mais également toutes les personnes concernées (restaurateurs, commerçants, AMEP, etc.)

6.     Nantets : les chalets des Nantets, propriété de la commune, sont en déshérence depuis plus de dix ans. Que comptez-vous en faire ?
Après un appel à projet infructueux en 2019, une solution a été trouvée avec la SAFER pour cette année 2020. Un alpagiste assurera l’exploitation des terrains. Parallèlement, nous avons trouvé un accord avec les co-gestionnaires, (commune de Thônes, ONF) afin de rénover les chalets des Nantets et de la Froulaz pour lesquels un architecte s’est déjà rendu sur les lieux. Notre souhait est de préserver ce site d’exception, ainsi que tout le patrimoine de la commune.

7.     « Surtourisme » : comment comptez-vous maîtriser la fréquentation touristique de sites comme le col de la Forclaz ou l’accès à la Tournette pour les préserver du « sur-tourisme » avec ses conséquences sur l’environnement et la qualité de vie ?
Dans un premier temps, l’achat d’un terrain de 607 m2, contigu à un terrain communal permettra d’augmenter les places de stationnements à Pré-Vérel ce qui limitera la montée des voitures jusqu’au Chalet de l’Aulp.
Pour le col de la Forclaz nous poursuivrons et accélèrerons l’étude en cours permettant l’augmentation des places de stationnement. Le parking supplémentaire mis en service l’été 2019 s’est avéré positif. La possibilité de parkings relais et de navettes, sera étudié avec le Département et le Grand Annecy.

8.     Wakesurf : cette activité sportive génère des vagues non seulement endommageant les rivages, mais encore présentant un risque réel pour les autres utilisateurs du lac (petites embarcations, baignade des petits, etc.) sans compter souvent l’impact sonore. Quelles actions concrètes comptez-vous mettre en œuvre pour en limiter l’usage ?
La police du lac dépend des services de l’Etat.

Embellir


9.     Pylône de Saint-Germain : Que comptez-vous faire de cet équipement qui dénature ce site magnifique ? Décrivez des actions précises.
Nous sommes très sensibles à ce sujet. Pour preuve les efforts d’intégration que nous avons souhaités pour la construction du nouveau pylône de Montmin. Nous avons rencontré la société qui gère actuellement le pylône de Saint Germain, mais les discussions sont difficiles car leur bail se termine en 2029. Nous continuerons les négociations pour tenter de trouver une solution satisfaisante.

10.  Points d’apport volontaire aux entrées de la commune : quelles actions concrètes comptez-vous entreprendre avec les collectivités responsables pour les déplacer ?
Une réflexion est engagée avec le Grand Annecy pour déplacer ces Points d’Apport Volontaires. Bien qu’indispensables à la collecte des ordures ménagères, ceux-ci ne doivent pas dénaturer notre commune. Nous insisterons pour trouver des emplacements permettant leur enfouissement.

11.  Tags : quelques tags ont été effacés récemment. Certains subsistent depuis des années. Quelles mesures comptez-vous prendre pour les supprimer et éviter qu’ils ne se reproduisent ?
Tous les tags seront effacés et, comme nous l’avions évoqué avec l’ADEPT, nous envisageons de collaborer avec le collectif Medlakolor pour trouver une solution pérenne.

12.  Conservation du patrimoine :  prévoyez-vous de faire les réparations qui s'imposent sur l’église de Talloires, le lavoir de Perroix, la chapelle des 7 fontaines à Plan Montmin, les parties détériorées de la statue de Berthollet au square Astier (doigts de la main droite et bas de la jambe gauche) ? Pouvez-vous fournir un échéancier précis ?
La conservation et l’entretien du patrimoine nous tiennent particulièrement à cœur. Nous ferons les travaux nécessaires pour réparer les bâtiments détériorés en établissant un calendrier des priorités. Pour la rénovation de l’église de Talloires, le dossier est en cours et les subventions sont acquises.

13.  Economie d’énergie de l’école : prévoyez-vous de rénover l’école dans un souci de limiter les déperditions d’énergie. Pensez-vous faire appel à l’utilisation d’énergies renouvelables ? Pouvez-vous fournir un calendrier des actions qui seront menées ?
L’école est effectivement le bâtiment communal qui consomme le plus d’énergie. Mais ses consommations s’expliquent en grande partie par sa surface importante et ses consommations d’eau chaude sanitaire liées au restaurant scolaire. Une étude réalisée par le SYANE montrait des problèmes sur la régulation et la ventilation. Des travaux d’amélioration ont déjà été mis en œuvre et nous attendons une baisse de 30% des consommations de chauffage cette année. Il existe encore des problèmes d’inconfort qui sont en passe d’être résolus, et quelques secteurs minoritaires où des travaux sont à prévoir.
Nous proposons également de réfléchir à la création d’un réseau de chaleur dans le centre bourg, alimenté par de la géothermie lacustre, à l’image de ce qui est fait à Genève ou qui est en projet à Annecy. Ce projet ambitieux en termes de production d’énergies renouvelables aurait un impact très positif sur la qualité de l’air et sur les émissions de gaz à effet de serre de notre commune.

14.  Toilettes square Astier : comment envisagez-vous d’intégrer les toilettes qui défigurent le patrimoine historique du Monuments aux Morts du Square Astier ?
Un habillage harmonieux sera étudié et un fléchage efficace sera mis en place.

15.  Toilettes de Saint-Germain et grenier à sel à Verel : quand comptez-vous terminer l’aménagement des toilettes de l’Ermitage de Saint-Germain ainsi que le grenier à sel à Verel ?
La finalisation de ces travaux est une priorité.

16.  Panneaux publicitaires sauvages : comptez-vous lancer la procédure pour définir un Règlement Local de Publicité ?
Un groupe de projet extra-municipal sera lancé sur le RLP avant le printemps 2021. L’action sera menée en collaboration avec le Grand Annecy. Une délibération a été prise récemment en conseil communautaire pour la mise en place d’un Règlement Local de Publicité Intercommunal sur toute l’agglomération du Grand Annecy.

17.  Fleurissement : Talloires-Montmin est sans doute l’une des dernières communes touristiques du bord du lac à ne pas concourir pour les villes et villages fleuris. Pensez-vous concourir pendant le prochain mandat ? Si oui, de quelle manière ?
Nous étudierons cette possibilité et associerons les habitants à ce concours. Notre souhait est de privilégier un fleurissement durable dans le temps, car, avec la sécheresse, il devient important de jardiner autrement. Il est possible, par exemple, d’associer des plantes vivaces et des arbustes qui se renouvellent tous les trois ans, ainsi que des plantes de terrain sec qui permettent de limiter la consommation d’eau.

18.  Renouée du japon : cette plante a complètement envahi certains ruisseaux de la commune dont le Nant Craz au chemin de la Colombière. Souhaitez-vous l’éradiquer ? Quelles mesures concrètes comptez-vous prendre ?
A l’heure actuelle, il n’existe aucune technique d’éradication définitive de la renouée. Les mesures sont donc essentiellement préventives, car une fois bien installée, on ne peut que veiller à contenir son invasion dans des « proportions acceptables ». Nous informerons les habitants sur le caractère invasif de cette plante et sur les pratiques à adopter pour la contenir. Nous poursuivrons les essais déjà effectués en concertation avec d’autres collectivités. Le fauchage très régulier pour épuiser la plante semble la solution qui fonctionne le mieux.

Sécurité

19.  Sortie du Roc de Chère au Thoron : le chemin piétonnier sort directement sur la Départementale. Comment comptez-vous gérer cette dangerosité qui subsiste depuis des années ?
Un emplacement réservé nous permettra d’étudier une solution adaptée.

20.  Sorties de Perroix sur la piste cyclable : quelles actions comptez-vous entreprendre vis-à-vis du département ?
Nous avons déjà fait part au Département de ces problèmes de sécurité. Nous insisterons sans relâche pour trouver des solutions satisfaisantes.

21.  Câble du refuge Bionnay Dufour : ce câble, non physiquement signalé, a déjà fait deux morts. Souhaitez-vous prendre les mesures nécessaires pour le supprimer ?
Une discussion avec le propriétaire du refuge est en cours. Celui-ci a refusé, étude technique à l’appui, le démontage du câble, mais a accepté que nous fassions le nécessaire pour le signaler par mise en place de fanions ou autres le long du câble.

Mobilité et autres


22.  Parkings : que préconisez-vous pour gérer les parkings (accès aux plages l’été, véhicules des parapentistes à Perroix, Pré-Vérel, etc.). Comptez-vous aménager le parking du Clos du Moine en parking paysager ?
Toutes les possibilités pour trouver des emplacements supplémentaires de parking seront étudiées. Un aménagement provisoire du parking du Clos du Moine sera effectué en attendant l’étude d’un projet d’aménagement d’ensemble pour lequel toute la population sera consultée

23.  Calme dans les villages et hameaux : quelles mesures comptez-vous prendre pour assurer la tranquillité des habitants (chiens, motos, vitesse, hurlements des passagers parapentistes, etc.) ?
Une signalisation horizontale de bandes de résine répétitives vient d’être mise en place à Balmette à titre expérimental. Nous attendons un retour des habitants sur l’efficacité de ce marquage pour envisager de la généraliser sur toute la commune en concertation avec les riverains. Pour toutes les incivilités, nous veillerons à prévenir toutes les dérives par l’intervention de la Police Municipale et de la Gendarmerie ainsi que par des rencontres avec les écoles de parapente.

24.  Jeux d’enfants : votre programme prévoit-il l’installation d’un ou plusieurs espaces pour les jeux d’enfants ? Est-ce pour vous prioritaire ? Si oui, à quel endroit ?
Notre programme prévoit notamment de réhabiliter le jardin public et d’y installer des jeux pour enfants. D’autres emplacements seront étudiés selon les besoins exprimés par les habitants.

COMMENTAIRES

L'ADEPT modère les commentaires. Ils doivent être NOMINATIFS. Utilisez IMPERATIVEMENT le formulaire ci-dessous.

RAPPEL
Vous appréciez le contenu de notre blog ? Faites-en profiter vos amis et relations en nous communiquant leur adresse email via le lien contact@adept.asso.fr.
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an (20 euros pour un couple) et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 

Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien. Vous pouvez aussi adhérer par Internet en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Généré par HelloAsso