7 juillet 2015

Réalisation de travaux au golf de Talloires (suite)


Au 8 juin dernier, des matériaux avaient déjà été amenés sur place, sans que le panneau réglementaire de Déclaration Préalable (80 cm x 60 cm) annonçant ces travaux ait été affiché sur le site et soit visible de la voie publique. Or, quelques jours plus tard, l'association a découvert avec surprise que le practice avait, sans plus attendre, été déjà entièrement ceinturé par un filet de 10 m de haut soutenu par des poteaux métalliques de même hauteur et de forte section et que des arbres avaient été abattus.
 Les services de la Préfecture avaient pourtant formellement signifié au Maire de Talloires par courrier daté du 9 avril, reçu en mairie le 13 avril, que l'association du golf du lac d'Annecy n'était pas autorisée à réaliser la mise en place de tels filets de protection sur une structure métallique, tels que présentés dans son dossier, au motif que, en ce site classé du Roc de Chère, " la longueur conséquente du linéaire projeté et par sa très grande hauteur (10 m), la pose du filet nuit à la qualité naturelle du site et aux perspectives paysagères monumentales vers le lac". 
A souligner également que le choix de l’acier galvanisé non peint pour ces poteaux métalliques n'est pas des plus heureux ; à Saint-Jorioz par exemple, une meilleure intégration à l'environnement a été recherchée en installant des matériels de couleur verte pour sécuriser un terrain de football, ce qui est moins agressif que le gris brillant de l'acier galvanisé utilisé au Roc de Chère.
 L'ADEPT a donc demandé au Préfet par lettre du 22 juin 2015 quelles étaient les mesures qu'il comptait prendre pour ce non respect de ses prescriptions et attend de connaître la suite qu'il jugera utile de donner à cette situation. Une copie de ce courrier a été déposée le même jour au Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine (STAP).

Aucun commentaire: