4 août 2018

Quand le Tour de France contribue à la propreté de la commune !


Il y a quelques jours un article du quotidien local indiquait que, tels des retardataires oubliés par la voiture-balai, huit bidons d'huile de friture de 25 litres chacun avaient été abandonnés au point d'apport volontaire du Vivier.


A en croire l'article, cette situation durait depuis plus d'un mois déjà, animant les débats de la place du Lavoir. Le maire avait été sollicité fin juin en séance publique du conseil municipal sur ce sujet. Une conseillère municipale en profitait d’ailleurs pour proposer la mise sous surveillance vidéo des poubelles ! Que faire de ces bidons à l’approche du Tour ? Telle la ruine de Balmettes, ils risquaient d’être vus par des millions de téléspectateurs !
Le Grand Annecy ayant désormais la compétence de la collecte des ordures ménagères, la commune s'attendait peut-être à ce que ces « orphelins » soient conduits vers un centre d'accueil intercommunal !
Seulement voilà, ce ne sont pas des ordures ménagères mais des déchets professionnels.
Or le Grand Annecy demande aux restaurateurs d'adhérer à un système de collecte et de valorisation des huiles de fritures et autres matières grasses usagées qui font l’objet d’une collecte spécifique assurée par une entreprise privée.
Y aurait-il des restaurateurs ou des hôteliers talloiro-montminois qui n'adhèreraient pas à ce plan ?
Les bidons prenaient donc le soleil sur le parking du Vivier jusqu'à l'arrivée salutaire du maillot jaune. Effet touristique magique puisque les bidons disparurent alors du paysage ! Et le même journal local d'écrire un nouvel article pour annoncer la grande nouvelle agrémentée d'une photographie en quadrichromie, qui si on l'observait attentivement, montrait une bouteille de gaz elle aussi abandonnée à son tour !
De même la ruine de Balmettes fut sauvée in extremis de la diffusion du Tour en temps réel, non par une destruction attendue depuis plus de quinze ans, mais par une coupure publicitaire judicieusement programmée par le réalisateur. Résultat : la traversée de Talloires et la côte du Thoron ne furent pas diffusées en temps réel.
Ainsi il est intéressant de s'interroger sur ces pratiques inciviles qui perdurent sur le territoire de la commune de Talloires-Montmin. Car à toutes les altitudes de la commune on retrouve ces comportements qui semblent faire partie du paysage, que l'on dénonce mais que l'on tolère puisque rien n'est fait pour y remédier concrètement : les poubelles débordent, les containers de recyclage sont vandalisés pour pouvoir y introduire toutes sortes de déchets, les encombrants sont encore abandonnés le long des voies, les professionnels attendent encore des solutions pour leurs emballages et cartons.

Des faits qui s'apparentent à ce qui se passait encore il y a une vingtaine d'années dans d'autres communes de l'agglomération d'Annecy. Mais des initiatives préventives y ont été lancées, des mesures correctives y ont été prises et les incivilités y ont été sanctionnées (comme le prévoit la loi).
Depuis « l'annexion » du village par le Grand Annecy, nous sommes tout près de voir ces pratiques disparaître car des outils et du personnel intercommunal sont dédiés à cette tâche, il ne reste qu'aux élus de proximité de porter la bonne parole pour que l'ensemble du peloton passe ensemble la ligne d'arrivée.

Aucun commentaire: