25 avril 2019

Ce tilleul qu'on abat, ce pylône qui résiste !

Les cicatrices du tilleul
Voici ce qui reste du tilleul multiséculaire qui s'élançait devant l'entrée de l'ermitage Saint-Germain. Il fallait le couper pour des raisons de sécurité à en croire la récente expertise diligentée par la municipalité. Cette opération avait fait l'objet d'une réunion d'information avec la population. 
Cela n'a pas traîné. Le tilleul a disparu tout comme avaient disparu avant lui le bouquet d'arbres du parking de la plage ou le noyer de Perroix coupé pour y installer des toilettes.

Le pylône et l'ermitage

La splendeur de ce tilleul avait un autre mérite. Il cachait quelque peu le pylône de télécommunication implanté à quelques mètres de là.

Ce pylône est très utile, n'en doutons pas. Son implantation lors du déploiement de la télévision avait déjà suscité nombre de polémiques. 
Aujourd'hui il est indispensable pour couvrir les fréquences numériques.
Mais comment a t-on pu laisser se développer un tel édifice sans songer aux nuisances qu'il entraîne ? Nuisances sur la santé des fidèles qui assistent aux cérémonies religieuses de l'ermitage, aux habitués du cimetière de Saint-Germain, aux habitants de la cure toute proche ; nuisance esthétique, car ce pylône est l'édifice que l'on voit de toute la rive ouest tel un phare dominant le Petit Lac. Peut-on le déplacer sans entraver la qualité de diffusion ? La réponse est OUI. Il se trouve qu'à une cinquantaine de mètres de là, accessible par un chemin carrossable, existe un terre plein où a été édifiée une statue de la vierge. Déplaçons le pylône à cet endroit et rapprochons de l'ermitage la statue de la vierge. A quelles conditions cela peut-il être réalisé ? Nous interrogerons la municipalité à ce sujet et nous vous tiendrons au courant.
La statue de la vierge à une cinquantaine de mètres du cimetière

RAPPEL
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 


Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien.

POUR INFO
La prochaine Assemblée Générale de l'Association est programmée le 29 juin à La Savoyarde.

22 mars 2019

Embellir Talloires-Montmin Acte II : supprimer les tags


Cet article reprend et complète celui publié dans le numéro 12 des Nouvelles de Talloires-Montmin (page 8).
Après la démolition de la ruine de Balmettes, l’association se penche désormais sur la suppression des nombreux tags qui subsistent encore sur la commune.
En voici quelques uns, le plus célèbre étant celui sur la grange le long de la route à Echarvines. Ce tag doit être là depuis au moins une quinzaine d'années ! Le maire nous a dit qu'il avait relancé le (la) propriétaire. A priori sans résultat !

Encore un autre bien connu le long de la départementale sur le Vivier. 
Pour la petite histoire, en mai 2016, lassés de voir le tag dans la côte du Thoron, plusieurs membres du bureau de l’association avaient repeint la centrale de relevage des eaux usées au milieu de la côte. Les tags étaient revenus quelques mois plus tard, mais la commune avait rapidement repeint le fameux réservoir avec une peinture anti-graffiti. Aujourd’hui, ces tags ne sont pas réapparus.
C’est cela la bonne méthode : agir vite pour effacer les tags, décourageant ainsi les taggeurs de recommencer, car … les tags appellent d’autres tags. C’est la stratégie suivie par les autres communes de la Rive Est où les tags ont désormais disparu.
Malheureusement de nombreux autres tags ornent encore notre commune. En plus des deux ci-dessus voici des échantillons repérés de ci de là.  Essayez de les trouver ! ce n'est pas trop difficile.



Nous demandons donc à la commune de prendre toutes les mesures pour faire disparaître ces tags et graffiti dès que possible et dans tous les cas avant le début de la saison estivale.



En synthèse si vous constatez d’autres tags ou graffiti, n’hésitez pas à nous envoyer des photos. Nous les transmettrons aux responsables de la commune.

RAPPEL
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 

Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien.



1 mars 2019

Embellir Talloires-Montmin : rénovation des toilettes du port


Depuis longtemps, on savait que les toilettes du port devaient être rénovées. C’est désormais en cours. Les anciennes ont purement et simplement été démantelées.
Voici les premières photos de ce qui va les remplacer : des toilettes (plus urinoirs) automatiques préfabriquées de la marque MPS (http://www.toilettes-mps.com/)

Les Talloiriens connaissent bien ce type de toilettes : elles ont déjà été installées au square Berthollet à côté du monument aux morts et des jeux d’enfants (!) et à l’atterrissage des parapentes à Perroix. Ces dernières ont d’ailleurs été surmontées d’un toit et entourées de végétaux.
Constatant les travaux en cours, de nombreux adhérents ont alerté l’ADEPT. Quelle horreur ! Nous avons donc consulté le dossier à la Mairie. Voici la photo de ce qui a été prévu : pente de toiture identique au précédent bâtiment, couverture en tuiles écailles, bardage de la même couleur que celle de l’embarcadère, revêtement en crépi de teinte blanc cassé.



Consulté au préalable, l’architecte des bâtiments de France a d’ailleurs donné son accord.

Donc plus de peur que de mal. Mais pourquoi ne pas avoir affiché un panneau avec le dessin des futures toilettes - ce qui est courant dans ce type de travaux - et aurait rassuré ainsi nos concitoyens ?
Profitant de la rénovation, n'y avait-il pas un autre endroit communal pour implanter cet édifice ?

RAPPEL
Vous pouvez prendre ou renouveler votre cotisation à l'association. Un email à contact@adept.asso.fr et nous vous adresserons le formulaire d'inscription. Le coût s'élève à 15 euros par an et permet de bénéficier d'une déduction fiscale de 66%. 



Bien évidemment les adhésions sont possibles pour tous les résidents (principaux et secondaires) du bassin annécien.